Hôtel Bohême

Rendez-vous de créateur - Paris

3 à 4 fois par an Hôtel Bohême réunit une sélection pointue de créateurs dans un lieu d’exception situé dans le 11e arrondissement de Paris.

>> Lire la suite
CONTACT
< Retour

Miam Miam !

--1 décembre 2015--

Pour notre édition de décembre, toujours soucieuses de vous faire découvrir de jeunes talents, également en terme de cuisine, nous avons fait appel à un jeune duo répondant au nom de Leivonen, pour tenir notre salon de thé.
Leivonen c’est Kaisa et Terhi, ses deux fondatrices (le nom de Leivonen qui veut dire “alouette” en finlandais est la contraction de leurs deux noms de famille). Elles ont en commun la Finlande, leur pays d’origine bien entendu, la blondeur de leur chevelure et le bleu de leur regard. Mais aussi Paris où elles sont arrivées en 2007 pour Terhi et en 1998 pour Kaisa. Cette dernière, alors venue passer un séjour de trois mois dans notre capitale n’est jusqu’alors jamais repartie. Autre point commun : l’Institut finlandais où elles travaillent toutes les deux (Terhi y est programmatrice et Kaisa prof de finnois), quand elles ne sont pas aux fourneaux. Sans compter leur amour de la bonne cuisine ! Et enfin, un peu plus sorti des sentiers battus… le hockey !
Leivonen

Leivonen est d’ailleurs né après un match de hockey, où la Finlande a perdu contre la Suède. Ce jour-là, Terhi et Kaisa n’ont rien trouvé à se mettre sous la dent, ni pour trinquer, afin de se réconforter un peu de cette défaite. Aux grands maux les grands remèdes, pour que cette situation ne se répète pas elles ont passé leur CAP de pâtissier en candidat libre. Et depuis 2014 Kaisa et Terhi tirent profit de leur formation en pâtisserie à la française pour donner une dimension nouvelle aux petits plats du grand nord. Proposer une cuisine fraîche et inventive.
Autre petite particularité, bientôt vous découvrirez la carte que Leivonen a concoctée pour Hôtel Bohême et vous y trouverez des esquimau, oui des esquimau ! Pourquoi ? Eh bien parce qu’en Finlande il est de coutume de manger des glaces, surtout en hiver ! Et quand on sait que Terhi est passée par l’Ecole Ferrandi pour apprendre la préparation de glaces, on a bien envie de mettre un peu le traditionnel chocolat chaud de côté pour tenter cette aventure so cold !

Bon mais alors, dites-nous Terhi et Kaisa, quand on est deux finlandaises à Paris où va-t-on lorsqu’on est un peu nostalgique de son pays ?
C’est bien le problème ! Ce qui nous manque peut-être le plus de notre pays est le sauna. C’est l’endroit où les Finlandais vont pour se ressourcer. Nous sommes toujours à la recherche d’une bonne adresse… Pour la culture et l’échange, c’est bien sûr l’Institut finlandais au 60 rue des Ecoles.

Et pourriez-vous nous dire en quoi le Noël finlandais est très différent de celui à la française? Ou au contraire si vous y trouvez des ressemblances ?
Nous avons beaucoup de traditions, culinaires et autres, qui sont partagées par presque tous les Finlandais. La période de Noël dure plus longtemps en Finlande, puisque les “pikkujoulu”, des fêtes de petit Noël, sont organisées dans la plupart des entreprises, des associations et chez les particuliers. Tout le mois de décembre est très festif en Finlande. On espère aussi que tout le monde sait maintenant que le Père Noël vit en Finlande !

Et sinon, racontez-nous quelque chose que vous avez trouvé un peu “étonnant” ou “agaçant” quand vous êtes arrivées en France et que vous avez réussi à apprivoiser le temps passant ou, pire, que vous faites-vous aussi maintenant ? 😉
Les horaires ! En arrivant en France, nous n’avions pas l’habitude des restaurants qui ferment entre 14h et 19h, puisque chez nous les horaires des repas varient beaucoup, en gros on mange lorsqu’on a faim. A l’inverse, il nous est déjà arrivé de passer une soirée chez des amis en Finlande totalement affamées, puisque le dîner que nous attendions avait déjà été servi… à 17h.

Et comme Terhi et Kaisa sont vraiment de chics filles, nous nous quittons sur cette recette des Piparit. Des gâteaux de Noël finlandais aux épices, qu’elles vous offrent et qui est servi en Finlande au moment de Noël.

Recette :

PIPARIT
Gâteaux finlandais aux épices de Noël

250 g de beurre
1,5 dl de mélasse
2 dl de sucre
7 cc de mélange d’épices ou :
2 cc de cannelle
2 cc de gingembre
2 cc de poudre d’écorce d’orange amère
1 cc de clous de girofle moulus
1 cc de sel
2 oeufs
2 cc de bicarbonate de sodium
500 g de farine de blé

Tamiser ensemble la farine et le bicarbonate.
Faire bouillir le beurre, la mélasse, le sucre, le sel et les épices dans une casserole jusqu’à ce que le sucre ait totalement fondu.
Lorsque le mélange a tiédi, ajouter les œufs un par un.
Incorporer la farine et la bicarbonate, bien mélanger.
Laisser reposer la pâte au frais jusqu’au lendemain.
Etaler la pâte très froide à quelques millimètres d’épaisseur, découper les formes souhaitées.
Remettre le restant de la pâte au réfrigérateur jusqu’à ce qu’elle redevienne solide, puis recommencer.
Cuire à 200° de 5 à 10 minutes selon la taille et l’épaisseur.

Retrouvez Leivonen au salon de thé d’Hôtel Bohême le samedi 12 décembre de 12h à 20h et le dimanche 13 décembre de 11h à 19h.
D’ici là, découvrez-ci dessous la carte de ces dames.

Menu_Leivonen_HotelBD

photoarticleleivo

Article classé dans Edition décembre 2015 , Expo / vente , JOURNAL
, , , , ,

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *