Hôtel Bohême

Rendez-vous de créateur - Paris

3 à 4 fois par an Hôtel Bohême réunit une sélection pointue de créateurs dans un lieu d’exception situé dans le 11e arrondissement de Paris.

>> Lire la suite
CONTACT
< Retour

PORTRAIT ékicé

--7 décembre 2020--

Aujourd’hui direction Malakoff et Paris, deux destinations pour le prix d’une, par les temps qui courent c’est un peu du luxe ! Mais rien n’est impossible quand il s’agit de vous faire découvrir le travail de nos créateurs COUP DE CŒUR, donc zou, c’est parti ! Imaginez-vous, petite souris poussant la porte de l’atelier d’une couturière dont la marque, Ekicé, dure depuis 14 ans. Par les temps qui courent c’est un peu comme la double destination, c’est rare ! 😉 Bref, remettez-vous en mode petite souris : une fois la porte poussée, vous arriverez dans l’atelier de Cécile, situé à Malakoff, où tissus et patrons sont soigneusement rangés sur les étagères. Ici, chaque jour elle imagine, découpe, assemble, coud, essaye, réajuste, shoot, des vêtements féminins et colorés. Aux influences urbaines, souvent japonisantes et aux lignes de plus en plus épurées.

Des robes, des pulls, des kimonos, des ceintures, des snoods… Une ligne qu’elle amène de plus en plus vers l’unisexe quand la pièce s’y prête. Des vêtements dans lesquels on peut aussi bien danser que se présenter à un rendez-vous où il faut être soignée.
Cette passion pour le vêtement dure depuis que Cécile est toute petite. À vrai dire elle n’a jamais eu d’autre plan de carrière en tête depuis que du haut de ses 9 ans elle dessinait déjà des carnets de tendances et des silhouettes. Par la suite, bien après le CM1 on veut dire, elle a obtenu différents diplômes et certificats en passant par Olivier de Serres et l’Atelier Chardon Savard, ou encore le Greta de la Mode. Mais elle se définit surtout comme autodidacte.  Depuis, chaque vêtement qui sort de l’atelier Ekicé est entièrement confectionné à la main, les siennes en l’occurrence. Aucune sous-traitance, que des tissus achetés en France et depuis cette année elle pousse la démarche un peu plus loin en ayant sorti une petite collection à base de coton bio ET français.
Du fait d’être la seule aux manettes elle ne travaille qu’en toutes petites quantités : un ou deux modèles de chaque taille, grosso modo allant du 36 au 44. Elle peut également faire le modèle dans une autre taille, en ajustant la longueur ou un détail dès que cela est possible. Si vous souhaitez découvrir le travail de Cécile, et constater par vous-même de la qualité des finitions, vous pourrez le faire à la boutique Hazar & Co, qu’elle partage depuis 2011 avec Anne-Cécile, la créatrice de la marque Hazar (coucou Anne-Cécile !), dans le 14ème arrondissement de Paris.

D’ailleurs Cécile se fera un plaisir de vous y accueillir et vous parler de son travail, parce que c’est ce qu’elle préfère, rencontrer ses client.e.s, discuter avec vous car vos retours lui sont très précieux et inspirant pour les futurs modèles. Dans la vision de son métier, Cécile se définit d’ailleurs un peu comme une couturière de quartier travaillant « à la petite semaine ». Sauf que chez Ekicé les sweat sont avec une coupe tailleur.
Quand nous lui avons demandé pourquoi elle était le propre modèle de sa marque, elle nous a expliqué qu’elle envisageait Ekicé comme un tout faisant partie intégrante de sa vie, de ce qu’elle est. Bon, c’est également parce que quand on fait de la petite série c’est bien pratique de prendre directement la photo d’une nouvelle pièce puis de la mettre en vente ;). À cela s’ajoute le fait que depuis toujours elle aime la scène, la danse et se déguiser. Et enfin, une raison affirmée et intéressante, qui va un peu à contre-courant de la Mode, c’est le fait que Cécile aime bien l’idée que sa marque vieillisse avec elle.

En parlant de Mode d’ailleurs, il y a un terrain sur lequel Cécile ne se sent pas en adéquation avec le mouvement du moment, c’est celui qui consiste à mettre des mots un peu « savants » sur ce qui, pour elle, semble être une évidence. Préférant mettre en avant le fait de simplement faire son travail en bonne intelligence, consciencieusement en respectant ses client.e.s, l’environnement et elle-même. Elle nous livre d’ailleurs ses réflexions sur son site et sur les réseaux sociaux, en petits billets d’humeur bien sentis.
Comme nous le mentionnions plus haut, Ekicé n’est pas une toute nouvelle marque. Nous avions envie de la mentionner dans nos coups de cœur 2020 parce qu’il est important aussi dans un monde où tout va vite, où nous avons sans cesse besoin de nouveauté, de défi. À l’heure ou de jeunes marques se montent aussi facilement qu’elles se démontent, qu’il est possible de durer dans le temps, à son rythme (intense et endurant quand même). De ne pas être raccord avec toutes les dernières tendances, de faire évoluer son travail et d’être toujours là 14 ans après. De vivre pleinement sa passion devenue un métier à part entière.

Pour finir, nous avons choisi dans le vestiaire d’Ekicé notre création coup de cœur et c’est sur la robe Elsa que notre choix s’est arrêté. Parce qu’elle permet à la fois de s’y sentir bien confort comme dans un long sweat, puis si on y ajoute une petite ceinture, zou ! on est coquette pour arpenter les rues de Paris, de Lyon, de Lille, de …Bref, vous voyez ! 😉 Elle est à 159€ ICI. Mais souvenez-vous : Cécile ne fait que de la toute toute petite série.

Pour suivre Ekicé :
Site
Instagram

-BOUTIQUE : Hazar & Co – 126 rue du Château  – Paris 14ème

Texte : Mélanie Brument